Il y a eu les rencontres et il y a eu la fête

Sortir

Danser

Photographier

C’est trois leitmotivs m’ont suivi quelques années


Il y a la nuit, cette couleurindélébile

Et puis, un matin à l’aube, je lève la tête

Regarde les arbres et respire profondément


Contraste


Tout est calme


La musique résonne encore

Je sors mon flash


Il y a aussi le temps

Ces temps multiples d’observations et de pensées

Lentement, ils s’installent dans un processus créatif


De loin je regarde Paris sur laquelle je n’arrive pas à trouver d’angle

De loin, je l’observe telle une bête indomptable et sauvage


Et puis, une heure bleue à Kiev, je marche

Je commence à la photographier

Comme j’ai photographié tous ces gens entre Montréal, Toronto et Paris.


Je ne prends plus les gens mais la nature et les monuments


Silence


Paris s’éveille

Using Format